Avaler des kilomètres - Poésie - Les Petites Analyses - Johan - Vitesse

Avaler des kilomètres

Avaler des kilomètres dans l’ivresse de minuit.   Cent vingt décibels à l’heure pour s’insérer dans la nuit.   Le pied sur l’accélérateur en bravant cent interdits.   Voilà ce que je ressens quand je prends le volant   Grisé par l’ultime vitesse J’évite tout. De justesse.   Court poème écrit en 2014

Guggenheim - Architecture - New-York - Les Petites Analyses

Comment regarder l’architecture | Francesca Prina

Il faut parfois fermer les yeux. Se retrouver en pleine cécité au milieu de l'orage. Immobile. Laisser passer le tumulte qui obstrue notre sérénité pour, enfin, recouvrir notre vue dépouillée de toute œillère. Il n'y a jamais de meilleur moment pour s'arrêter un instant et prêter attention au monde. Tout n'est pas si mal quoi …

Lire la suite de Comment regarder l’architecture | Francesca Prina

Pétouchkov - Tourgueniev - Les Petites Analyses - Johan - Boulangerie

Pétouchkov | Ivan Tourgueniev

“ Lieutenant dans un certain régiment de garnison. Fils de parents pauvres, il était resté orphelin à l’âge de cinq ans. Tombé entre les mains d’un tuteur et complètement dépouillé par celui-ci de son mince héritage, il dut aviser tant bien que mal aux moyens de soutenir son existence. C’était un homme de taille moyenne …

Lire la suite de Pétouchkov | Ivan Tourgueniev

Pères et fils - Tourgueniev - Les Petites analyses - Johan

Pères et fils | Ivan Tourgueniev

L’heure du printemps a sonné. L’hiver n’est plus. Les bourgeons, gonflés d’impatience, sont devenus ces concentrés de jeunes feuilles qui ne demandent qu’une chose: que le soleil caresse leurs extrémités afin qu’elles puissent se déployer dans le vent d’avril. Au pied de l’arbre, les moineaux, eux, piétinent les derniers petits morceaux de glace qui parsèment …

Lire la suite de Pères et fils | Ivan Tourgueniev

Paris - Chanson douce - Leïla Slimani - Les Petites Analyses - Johan

Chanson douce | Leïla Slimani

Du matin au soir la vie urbaine semble être un enchaînement d’injonctions programmées qui se déclenchent à heures fixes. Réussir sa vie demande une soumission ordonnée qui commence dès potron-minet. 6h: le soleil n’a pas encore diffusé une esquisse de rayon que la lueur du smartphone déchire la nuit paisible de Monsieur Tout-le-monde et hurle …

Lire la suite de Chanson douce | Leïla Slimani

Tolstoï dans un champs de labour (Répine)

Les géants: Tolstoï | hors-série Paris-Match

Paris-Match. Est-ce bien ce magazine un peu cracra aux phrases coups de poing pour attirer l’œil du passant, du style “François Hollande, le terrible secret de son scooter” ou “Céline Dion, son enfant caché”? A priori oui, c’est de cette presse là dont il est question, celle qui s'engouffre dans un détail et qui l’érige …

Lire la suite de Les géants: Tolstoï | hors-série Paris-Match

A qui la faute - Sophie Tolstoï - Les Petites Analyses - Johan

A qui la faute ? | Sophie Tolstoï

Elle était jeune. Lui, nettement plus âgé. Elle voulait l’amour. Il lui a fait treize enfants. Elle était la correctrice. Lui, l’écrivain. Elle vécu dans l’ombre. Il mourut en icône. Elle l’aimait. Lui aussi, différemment. Elle s’appelait Sophie et lui Léon. Il a écrit la "Sonate à Kreutzer" et elle lui a répondu dans “A …

Lire la suite de A qui la faute ? | Sophie Tolstoï

XXI - Kama Datsiottié - Les Petites Analyses - Johan

XXI | Kama Datsiottié

La poésie est protéiforme. Elle peut devenir ce long cri qui jaillit par la plume d’un stylo et vient heurter les rivages d’une île-feuille. Un bruit sourd déversant son intimité sur la texture sablée d’un morceau de papier. Un flot ininterrompu de mots. Le recueil poétique XXI (1) de Kama Datsiottié est cette plainte nostalgique …

Lire la suite de XXI | Kama Datsiottié