Le crieur

Je suis praticien du cri depuis mon plus jeune âge

Brailler, aboyer, gueuler, beugler, vociférer

Cela a toujours été mon premier langage

D’aucuns ont un don pour dessiner, moi je sais crier.

 

Du matin jusqu’au soir, je meugle comme une vache

C’est plus fort que moi, c’est comme une seconde peau

Tout y passe, les mots je les mâche et puis les crache.

Vous ne me croyez pas? Je vais vous faire un topo.

 

Tu fais des nœuds papillon dans ma langue? Je beugle.

Tu me transformes en pivoine rouge? Je piaille.

Tu empoignes mes hémisphères? Je m’égosille.

Tu étrangles mon peu de verticalité? Je hurle.

 

Chaque jour des milliers de cris me laissent aphone.

Si ce n’est l’écriture, car quand j’écris, je crie.

 


Texte écrit en 2013

12 réflexions sur “Le crieur

  1. Ping : Le crieur — Les Petites Analyses – Le Vélin et la Plume

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s