L’alcool de l’oubli

Coup de pied dans les portes battantes,

le voilà qui débarque avec fracas.

Il retrousse ses manches pour qui veut.

“Personne pour une bagarre sanglante?”

 

L’assistance s’est tue, c’est l’instinct de survie.

On le regarde s’accouder au bar.

Aucune parole, juste un regard.

Bon sang, qu’on lui serve son eau de vie!

 

Il écrase son poing sur le zinc.

Rien ne vient, si ce n’est la furie.

Des hordes de chiens au bout des doigts

prêts à déchiqueter les trognes.

 

Son cache-misère transpire la charogne.

Sale réputation pour cet assassin

qui a brisé plus d’un destin.

Le sang coule par son absence de paroles.

 

Et pourtant, il a le moral dans les bottes.

Même pas quelques centimes pour un shot.

Obligé de regarder sa réalité trop en face.

Celle d’un miséreux pris pour un scélérat.

4 réflexions sur « L’alcool de l’oubli »

  1. Bon jour,
    Excellent … il y a du mordant au réel de ce personnage et le dernier vers est l’estocade … 🙂
    Max-Louis

    Aimé par 2 personnes

    1. Max-Louis,

      Merci. Un petit de far-west dans nos vies modernes (enfin, pas tant que ça finalement).

      Aimé par 1 personne

  2. C’est le bon, la brute ou le truand ?…
    😉

    Aimé par 1 personne

    1. Le tout dans un même corps ! 😉😉

      J’aime

Répondre à Johan Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close